Les dessous de la bataille amoureuse

présentation du spectacle : ici

captation du spectacle : ici

« ELLE distille un texte au cordeau avec une voix à la tessiture étonnante : des vocalises d’opéra comique et une diction à la Gréco. Et LUI de la cerner, la décrypter, la compléter ; il passe de l’accordéon au bandonéon avec une égale virtuosité, un évident bonheur d’être là, et un talent qu’on guette. Car ils jouent, se jouent, en jouent et nous les suivons, rivés sur EUX, au rythme d’amours criminelles. », Halima Grimal, critique, 01.03.2014

Articles de Presse :

La Dépêche du Midi : Un duo ensorceleur

Femme Mag : La voix de l’accordéon

Le Journal de l’Ile de la Réunion : C’est tout vu … y a de la voix !

Le Quotidien : Un plus pour les artistes

Le Quotidien : La culture s’invite chez l’habitant

lola

Créé en 2012 pour le festival Opus Pocus (Saint Paul, la Réunion), « Les dessous de la bataille amoureuse » a d’abord vu le jour sous la forme d’un concert qui s’intitulait « Les dessous de l’accordéon ». Carte blanche est donnée à Alexis qui décide d’explorer la notion de l’intime à l’accordéon. Pour cela il a besoin d’une voix. Une voix qui serait la voix de l’instrument et parlerait de lui tout en parlant d’elle même. Il se tourne alors vers Mélanie, chanteuse et comédienne avec qui il travaille par ailleurs, sur d’autres projets. Il compose les musiques et elle la plupart des paroles de ce qui n’est encore qu’un tour de chant.

Au terme d’une résidence à Lèspas (coproducteur du festival Opus Pocus), « Les dessous de l’accordéon » se joue le 11 août 2012 en première partie du duo Marcel Azzola / Lina Bossatti. C’est alors un concert qui comporte des pièces du répertoire (Bach, Rota, Piazzolla) et quelques compositions originales.

lili2  lili  lili3  _MG_3772©Jean-François Lebon

Après cette première édition et les retours encourageants du public,  nous décidons de poursuivre la réflexion et nous nous engageons sur un nouveau chantier qui tout en reprenant les bases du concert pousse plus loin la création.

Grâce à deux résidences le travail de plateau se poursuit et débouche sur une forme scénarisée, une création lumière, et des compositions originales qui remplacent les pièces du répertoire. La question de l’intimité et du rapport instrumentiste / instrument se creuse et glisse vers celui des rapports accompagnateur / chanteuse.

©Philomène Roche

« Les dessous de l’accordéon »

devient alors

« Les dessous de la bataille amoureuse »

 

marchal5  dernier cabaret  marchal4
©Sébastien Marchal / Francis Berthomieux

Repetition d'Accordeovox.

Représentations le :
2017 :
15 Septembre, Le Temple, Revel (31)
17 Février, Le Chambon (07)
19 Février, Beaumont (07)
15 Mai, chez l’habitant, Lorgues (83)

2015 :
31 Janvier, L’artichaud, Saint-Pierre (974)
20 Février, MIAC, Sainte Suzanne (974)
24 Février, BIAL, Saint-Denis (974)
27 Février, BIAP, Saint-Denis (974)
28 Février, chez l’habitant, la Montagne (974)
27 Mars, l’EMIB, Sainte-Marie (974)
du 13 Mai  au 16 Mai, Leu Tempo off, Saint Leu (974)

2014 :
01 Mars, théâtre Lucet Langenier, Saint-Pierre (974)
15 Mars, salle Guy Alphonsine, Saint-André (974)
26 Avril, festival Komidi, Saint-Joseph (974)
28 Juin, chez l’habitant, Saint-Benoît (974)
25 Juillet, chez l’habitant, Draguignan (83)
26 Juillet, La Redonne, Draguignan (83)
06 Décembre, chez l’habitant, Le Tampon (974)

2013 :
15 Mars, théâtre Canter, Saint-Denis (974)
09 Juin, théâtre Les Bambou, Saint-Benoît (974)
28 Juin, chez l’habitant, Saint-Pierre (974)
06 Octobre, la Chapelle Pointue, Saint-Gilles (974)
06 Décembre, chez l’habitant, Saint-Leu (974)
22 Décembre, chez l’habitant, Saint-Gilles (974)

2012 :
11 Août, création à Lèspas, Saint-Paul (974), festival Opus Pocus