Exil

exill

Je me demandais pourquoi j’avais du mal à vous présenter le spectacle que j’ai créé avec Mélanie.
Alors que très souvent il me suffit de penser que je vais vous écrire, et de laisser
travailler la chose en moi pour que le moment venu les mots surgissent d’eux-mêmes,

cette fois l’épiphanie a pris son temps …

Le temps d’un nouveau départ peut-être


Quitter une île peuplée d’émigrants ou fils d’émigrés,

Revenir vers les origines en cheminant avec l’horloge du temps,

Voilà de quoi activer les réminiscences d’un passé lointain

Un bateau

Gigantesque

Sentir sa propre dérive au coeur d’une marée humaine en ayant pour seule ligne d’horizon la croisée des jambes de tous ces bipèdes géants animés par un seul désir : Embarquer pour l’Eden

 A 3 ans le souvenir creuse déjà des rides dans les replis de nos consciences

Première traversée de la méditerranée

Tunis vers l’Italie

La nuit est souvent propice aux arrivées

Sauter de la benne de ce camion militaire et suivre l’homme en treillis qui ouvre la porte du baraquement

Dans la pièce, quatre ou cinq familles

Je ne sais plus

Une lumière blafarde maquille les visages agglutinés

Quelques uns se tournent vers les nouveaux arrivants

J’entends ma mère qui dit qu’elle ne veut pas rester là

Quelques années plus tard, un dialogue entre le père et le fils

 « – On va partir en France et tu n’auras plus le droit de parler Italien

– Mais je ne sais pas parler le français

– Tu apprendras »

Exils : de la Sicile à la France, une histoire d’immigration

un spectacle musical avec Mélanie Prochasson et Alexis Palazzotto