Les mondes de l’Accordéon

 

Les-mondes© Philomène Roche

Vous parler encore et toujours d’accordéon
Non plus cette fois de cet instrument qui frissonne à tous les vents
Mais de cet homme accordéon que je suis
Qui pense avec ses doigts
Respire de ses soufflets
Vibre de ses lames
Convoquer l’âme des poètes en tiré-poussé
Enchâsser les passions dans un battement de anches libres
Raconter des épopées en cheminant sur les boutons de mes claviers
Vous parler encore et toujours en va et viens de ces mondes qui m’habitent
Du cinéma italien mêlé aux musiques de cirque
Des bordels de l’histoire sublimés par le tango
De la misère des peuples et de l’émigration clandestine
De ces périples extraordinaires
Qui ont façonné les musiques du monde
Vous dire encore et toujours les mondes de l’accordéon

 

Dossier du spectacle