#Chansons Théâtrophoniques

 

Cette femme là écrit des chansons

Ses idées ont creusé un puits à l’intérieur duquel elle a posé une échelle

A l’envers du regard, elle descend un pied après l’autre

Barreau après barreau

Chaque mouvement appelle les mots

C’est ainsi que les images adviennent

Poussant à leur gré comme un tapis de verdure

S’agitant délicatement à la surface de l’âme

L’ homme aussi écrit

Des sons

Sur une autre échelle qu’il parcourt avec les doigts

De son tiré-poussé il les forge à coups de soufflet

Les touche et les retouche

Les courbe, les redresse, les aiguise, les aplatit, les déforme

Œuvre au rouge, œuvre au noir

Chaque geste suit son chemin harmonique

Ainsi se créent les paysages au fond du regard

Ces deux-là lancent des cailloux au fond du puits

A l’écoute des pensées qui résonnent

Suivant du bout des lèvres et de l’index le chemin qui relie les paroles

S’arrêtant à brûle-pourpoint pour considérer le poids des mots

Les fissures qui en révèlent des personnages

Les mousses laissées là par leur histoire

Théâtre de leur chansons